Nouvelles de Multiply

Salutations de Multiply, vos partenaires de mission !

C’est un privilège d’être en mission ensemble dans le royaume de notre Père. Comme certains d’entre vous le savent, Randy Friesen, le directeur général de Multiply, a quitté son poste après 17 ans de service. Nous sommes reconnaissants pour toutes ces années de services fidèlement dédiées à Dieu et à l’organisation. Le travail de recherche pour un nouveau directeur a commencé. Entre-temps, le travail continue. La Covid-19 a ramené plusieurs missionnaires à la maison et forcé une réflexion sur le sens de cette période de crise. Je suis reconnaissant de pouvoir annoncer que plusieurs de nos missionnaires ont entamé leur retour dans les pays où ils sont appelés.

En Afrique, la Covid-19 s’est ajoutée à la longue liste de maladies infectieuses et de défis auxquels les populations locales doivent faire face. Au Burundi, par exemple, le port du masque est minimal et la vie continue presque comme avant. Alors qu’au Malawi la pandémie a surtout affligé les réfugiés. Les rations de nourriture continuent d’être très minces dans le camp de réfugiés où la plus récente branche des églises Frères Mennonites est née. De plus, les mesures en place pour contrôler la pandémie empêchent les réfugiés de sortir du camp pour se trouver du travail. Tout cela ajoute aux épreuves déjà vécues par ces populations. Et malgré tout, à travers l’épreuve, l’œuvre de Dieu continue d’avancer.

Le leadership des Églises Frères Mennonites du Malawi a mis l’accent sur la formation de disciples, travaillant à former chaque membre à être et à faire des disciples. Leur travail a fleuri en plusieurs églises solides et vibrantes qui se multiplient.

À titre d’exemple, il y a quelques mois, un groupe de femmes de l’une de ces églises Frères Mennonites a choisi d’aller rendre visite aux femmes d’un village voisin. Ce village est connu pour la pratique de sorcellerie, de l’idolâtrie et pour son haut taux de suicide. Ces femmes s’y sont rendues avec l’intention de partager l’amour et l’espoir que Jésus nous offre. Elles sont allées armer simplement de leur Bible et de leurs propres témoignages de l’œuvre de Dieu dans leurs vies. Dieu a transformé leur vie à travers la prière.

Plusieurs personnes ont une certaine notion de Dieu et bien peu de gens diraient que Dieu n’existe pas. Donc les sujets abordés ce jour-là par l’oratrice Mme Chikankheni allaient comme suit :

  1. Sans foi, il est impossible de plaire à Dieu.
  2. Notre espoir doit être en Jésus-Christ, le fils de Dieu. C’est avec l’espoir en lui seul que nous pouvons être de véritables chrétiens qui vivent chaque jour avec espoir.
  3. Nous devons endurer des épreuves pour être des disciples de Christ, ne soyez donc pas découragé dans les moments difficiles.

Les femmes du village furent tellement encouragées par les enseignements et le témoignage personnel de Mme Chikankheni au sujet des fruits de l’amour de Dieu dans sa vie ; fruits qui ont amené une transformation chez son époux, que ce jour-là 12 femmes offrirent leurs vies à Jésus !

Ces quelques femmes disciples continuèrent à rendre visite aux femmes de ce village, partageant l’évangile et nourrissant leurs nouvelles amitiés. Au bout d’un mois, une petite église est née et de nouveaux membres s’y ajoutent à chacune de leurs visites.

J’aime particulièrement ces quelques aspects de cette histoire.

  1. Ce sont les femmes, et de simples disciples et non des professionnelles qui ont été envoyées et utilisées par Dieu dans son royaume. Il est à noter que ces femmes ne font pas partie du leadership de l’église, elles n’ont pas d’éducation formelle ou de formation théologique. Cependant, elles ont fait partie de l’effort de formation de disciples de leurs familles d’églises locales. En vérité, nous sommes tous appelés à participer dans son œuvre. Jean 15 : 15 dit : « Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son seigneur, mais je vous ai appelés amis, parce que je vous fais connaître tout ce que j’ai appris de mon père ».
  2. Des disciples qui font des disciples. C’est un principe de base du Royaume, que nous nous multiplions. On le voit dans la parabole de la graine de moutarde et du levain et on le lit dans les histoires où Jésus nourrit les 5000 et les 4000 personnes ; ainsi que dans le commandement de Dieu de la Genèse, chapitre 1 : de se reproduire et devenir nombreux.
  3. Le message de Mme Chikankheni ce jour-là sur les épreuves. Combien de messages avez-vous entendus sur les épreuves et les difficultés de la vie d’un disciple de Jésus ? Pourtant, c’est tout à fait ce que Jésus a dit à ses disciples à plusieurs reprises. Jacques disait même : « mes frères et sœurs, considérez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves… » C’est un message difficile et pourtant vrai et cela nous encourage dans la foi et l’espoir.

Je suis convaincu que Dieu nous invite tout un chacun à se joindre à lui dans son œuvre ; à déclarer la vérité et à faire des disciples qui feront à leur tour des disciples. Comment est-ce que toi et moi sommes-nous engagés dans la mission de Dieu aujourd’hui ?

Doug Hiebert